top of page


C'est quoi le parcours initiatique des 13 Mères Originelles?
 

13 Mères Originelles, 13 cycles lunaires

 

Notez bien que la réceptivité de la lecture des contes transmis par Jamie Sams dans un cercle sans hiérarchie ne nous empêche pas de vivre d'autres expériences, les 13 Mères de Clan peuvent entrer dans notre vie de bien des façons.

 

 

Le parcours initiatique met l'accent sur notre réceptivité féminine, permettant d'entendre la petite voix de notre Orenda en toute tranquillité.

Dans cette démarche, la transmission ne nécessite pas d'intermédiaire, mais se crée directement dans notre relation intime avec la lecture de chacune Mère de Clan.

Les contes révèlent les synchronicités et nous rappellent que nous avons déjà toutes les informations en nous.

La beauté de ce parcours avec le livre réside dans la manière dont les 13 Mères Originelles nous transmettent leurs dons à travers la création d'un cercle gratuit.

Souvent, comme dans la plupart des parcours initiatiques, ce sont les 13 Mères qui viennent à notre rencontre et le désir de créer un cercle avec le livre peut nous demander plusieurs années de maturité.

Si vous vous sentez prêt à plonger en vous-même et à retrouver votre souveraineté, alors c'est parti !

 

L'enseignement des 13 Mères Originelles est fondé sur le premier calendrier des indiens d’Amérique du nord qui est la carapace de la tortue.
Les anciens avaient remarqués que le nombre des écailles de la tortue correspondait aux 13 cycles lunaire.
Cela était un moyen pour eux de se repérer dans le temps, chaque nouveau cycle lunaire commence au moment de la nouvelle lune.
Les 13 Mères Originelles correspondent donc aux 13 cycles lunaires et l'enseignement est calé sur cette sagesse ancestral.

Chaque cycle lunaire, une Mère de Clan se présente à nous avec ses enseignements reliés aux énergies de la Roue de Médecine Seneca.

Le parcours initiatique consiste simplement à se réunir en cercle une fois par mois pour lire ensemble à voix haute les contes transmis par Jamie Sams. De cet espace de lecture peuvent naître d'autres sources d'inspiration pour les membres du cercle. Pour fixer la date de la rencontre, il est souvent nécessaire de s'adapter aux disponibilités de chacun, en sachant qu'il peut y avoir un décalage entre notre vision idéale du cercle et sa réalisation concrète dans la matière, ce qui est tout à fait normal.

 

Le parcours initiatique que nous vous proposons ici demande une grande disponibilité aux moments de la nouvelle et de la pleine lune. Il est donc essentiel que vous gardiez votre discernement pour vivre votre propre expérience et que vous ne considériez pas tout ceci comme une règle stricte, bien au contraire

 

  • A chaque nouvelle lune nous nous relions par la lecture à haute voie des contes.

  • A la pleine lune nous célébrons et honorons ce legs de la Terre Mère, du principe féminin en chacune et chacun de nous.

  • A la lune décroissante nous intégrons ces apprentissages. 

 

De  la même façon que nous avons besoin d'inspirer et d'expirer pour respirer, les 13 Mères Originelles nous guident pour trouver ce juste équilibre entre des temps d'intériorisation et d'extériorisation.

A l'image du mouvement de la Roue de Médecine, des cycles naturels et de tout ce qui vit sur terre, chaque être humain trouve sa stabilité, dans cette assimilation du principe féminin réceptif et masculin actif en lui.

 

 

"L'histoire des Treize Mères de Clan Originelles m'a été transmise par les Deux Grands-Mères Kiowa qui furent mes enseignantes au début des années 70: Cisi Laughing Crow ( Corneille Rieuse) et Berta Bow ( Arc Brisé) m'ont légué ce sur quoi j'allais construire ma vie. (...)
Les histoires transmises dans ce livre se basent sur les Traditions sauvées grâce au refus de ces peuples d'abandonner leur lien à la Terre Mère. Je leur suis profondément reconnaissante pour la sagesse de cette Médecine de la Femme et pour la force qu'il a fallu à ces familles indiennes pour se tailler une nouvelle vie sur une terre étrangère. C'est grâce à leur ténacité que les Anciens Enseignements sont encore vivants aujourd'hui. (...)
Bien des Aînées m'avaient parlé des histoires des Mères de Clan concernant la Médecine de la Femme. Elles étaient tristes qu'une part du récit se soit perdue au cours des générations passées.
Ce fut une grande joie de pouvoir redonner vie à ce récit, qui sinon serait oublié, et de faire connaître au monde ce qui a été Légué à la Femme. Comme il en était alors, et comme il en sera tant que nous ne nous changerons pas intérieurement, le Legs fait à la Femme ainsi que la Terre Mère sont en danger. Dans l'humanité, le masculin comme le féminin proviennent des Treize Mères de Clan Originelles qui se sont manifestés en tant qu'aspect de la Terre Mère et de la Grand Mère Lune, car toutes choses sont nées du féminin."
Les 13 mères originelles
Jamie Sams 

Le parcours initiatique de la lecture à voix haute de ces contes dans un cercle est une invitation à reprendre aujourd'hui le flambeau de cette transmission orale pour retrouver le lien de sororité qui se tisse naturellement entre femmes.

L'introduction et la conclusion du livre nous donnes toutes les informations dont nous avons besoin pour comprendre l'origine de cette transmission par Jamie Sams qui a été repris et parfois détourné de sa source. 

Il existe bien des façons de rentrer en relations avec les 13 Mères originelles, ici, dans cette proposition nous retournons vraiment à l'intégration des contes dans la roue de médecine.

 

"Pour devenir une femme pleinement mûre, ce qui dans la Tradition Indienne arrive aux alentour de 52 ans, on m'a enseigné à approfondir mon parcours personnel en développant mes propres talents et dons, avec les Treize Mères Originelles pour modèle. J'ai appris à comprendre la Médecine de chacune de ces anciennes Grands-Mères, et à sentir comment me relier à elles pour recevoir leurs enseignement spécifique. (...)
Aujourd'hui il est nécessaire, que toutes les femmes connaissent le cadeau qui leur a été légué pour se soigner elles-mêmes, avant qu'elles envisagent de soigner les autres ou de s’occuper d'eux. "
Jamie Sams.

 

L'initiation se déroule en 3 étapes :

C'est un parcours intérieur qui requiert patience et persévérance.

La facilité de chercher nos vérités à l'extérieur de nous n'est pas la voie indiquée.

Ces enseignements s'expriment à travers l'expérimentation, le vécu, le ressenti, le partage, puis l'intégration des expériences que la vie nous offre.

Parcours initiatique

 

  • Les 13 Mères Originelles : Un parcours initiatique, un retour à sois pour retrouver sa propre souveraineté :

La reconnexion à soi-même est un processus qui demande du temps. 

Au fil de cette démarche intuitive, la transmission de l'enseignement peut graduellement émerger de la pratique de la lecture des contes dans un cercle sans hiérarchie.

Ce cheminement nous encourage à puiser en nous-mêmes pour embrasser pleinement notre pouvoir personnel et cultiver notre sagesse intérieure.

​​

Dans ce parcours initiatique ce sont les 13 Mères de Clan qui nous accompagne chaque cycle lunaire dans la restauration du principe féminin réceptif et intuitif en nous.

Elles nous rappellent comment entendre la petite voix qui nous guide à l'intérieur, notre Orenda, pour nous réaliser et "danser le rêve".

Une fois que les douze vertus de chacune des Mères de Clan ont été intégrées, nous pouvons nous épanouir pleinement en devenant notre propre vision. 

Comment entrer en contact avec les 13 Mères de Clan?

Pour pénétrer dans les royaumes où vivent les 13 Mères de Clan, nous devons rechercher les dons d'amour qu'elles représentent à l'intérieur de nous.

Ma grand-mère Twylah m'a appris qu'on peut trouver l'Espace Sacré entre l'inspiration, l'air qui entre, et l'expiration l'air qui sort. Retenir sa respiration en comptant jusqu'à dix permet de couper avec le monde extérieur et d'ouvrir la porte qui mène au monde intérieur du Soi. J'ai développé une façon d'aller en ce lieu intérieur pour y entrer en contact avec mon Orenda (Essence Spirituelle). En inspirant et en retenant ma respiration un instant, puis en expirant, je peux me calmer et entrer dans la Tranquillité. Alors j'écoute, pour entendre la petite voix tranquille de l'amour à l'intérieur du cœur. La voix de l'Orenda, qui me parle toujours d'amour, empêche le chaos du monde extérieur d'affecter mes sens. En ce lieu de quiétude qui existe en moi, je peux trouver l'Éternelle Flamme d'Amour qui provient du Grand Mystère et qui nourrit la voix de mon Essence Spirituelle. Dans mon corps, cela se situe à l'intérieur de mon cœur, mais cela peut se trouver ailleurs pour d'autres personnes.

Jamie Sams

Entrer dans le silence, en tiyoweh et calmer le mentale pour commencer le parcours 

Pourquoi vivre l'expérience dans un cercle gratuit et sans hiérarchie?

L'expérience du parcours initiatique s'ouvre également aux hommes désireux d'explorer leur réceptivité féminine.

Pour réunir les dons des Treize Mères Originelles et pour les développer comme les nôtres, nous devons voir les autres femmes comme des modèles dans leurs rôles. Non pas pour mettre sur un piédestal celles qui ont développé telle ou telle qualité, parce qu'elles aussi sont humaines et peuvent tomber...Chaque être humain est parfait dans ses imperfections et a le droit d'apprendre à travers les épreuves et les erreurs. En admirant comment une femme utilise les dons qu'elle a développés, nous pouvons voir comment elle gère les situations dans sa vie. Cela peut être très différent de la façon dont nous ferions nous-même, mais cela nous donne un autre point de vue, sans juger si la façon est bonne ou mauvaise. Observez plusieurs femmes qui possèdent certaines qualités que nous voulons développer en nous peut nous donner une multitude d'idées et de manières nouvelles d'approcher la vie.

Jamie Sams.

"La Sororité grandit et se renforce quand chaque femme voit en n'importe quelle autre femme son égale, et l'égale de toutes les autres femmes. Il n'y a pas de place pour un semblant de hiérarchie dans un cercle de femmes. "Vie, Unité et Égalité pour l’Éternité", tel est le fondement du cercle harmonieux de la Sororité. A Chacune de participer à sa façon, en développant ses propres dons, talents et capacités. Chaque femme est reconnue pour sa contribution à l'ensemble. Chacune est son propre juge: la vérité de ses actes et l'intégrité de ses propres paroles constituent la structure dont elle se sert pour guider à travers l'exemple. Chaque femme doit affronter ses limites, ses peurs et défis intérieurs, et soigner ces parties d'elle, de son soi, de façon à devenir la personnification vivante de sa propre vision.
Quand chaque femme fait honneur au Soi, de la façon la plus dépouillée possible, l’énergie créatrice devient disponible pour l'ensemble, et cette énergie contribue aux changement qui soutiennent les transformations de l'humanité. Lorsque les femmes ne seront plus perdues, à demander aux autres de leur dire ce qu'elles devraient faire ou comment elles devraient vivre, il y aura de grands changements dans notre monde. Ce qui ne veut pas dire qu'il ne faut pas s'appuyer sur l'amitié ni sur le liens entre femmes, car le soutien de celles qui ont parcouru le même chemin est une aide suprême. Cette forme d'aide s'appuie sur la vérité, et elle est accordée avec bienveillance sans rien projeter et sans juger l'autre. Une telle assistance est saine et productive : les autres femmes créent un espace de sécurité en partageant leurs pensées personnelles et en offrant des alternatives de façon respectueuse. La sororité vient toujours en aide à toute femme désireuse de surmonter ses propres défis afin de grandir."
Jamie Sams.

 

Pourquoi vivre l'expérience dans un cercle non mixte ?

Les espaces non mixtes favorisent l'épanouissement individuel au sein du cercle, en transcendant nos limites et les dynamiques de séduction vis-à-vis de l'autre sexe, qui peuvent parfois entraver notre authenticité.

Ces espaces encouragent ainsi la confiance mutuelle dans la sororité ou la fraternité, permettant aux participants de partager leurs expériences commune en toute sécurité.

Les Treize Mères Originelles représentent les aspects de ce qu’il y a de plus beau chez la femme et dans le principe féminin.
Ces Mères de Clan m’ont appris à voir la beauté chez mes sœurs et frères de toutes les races et confessions.
Elles m’ont réconfortée quand j’étais fatiguée ou dans la peine, et m’ont enseigné à me soigner moi-même.
Les Grands-Mères Cisi et Berta m’ont transmis le don de connaître les Treize Mères Originelles, et à présent il est temps pour moi de le transmettre à mes Sœurs dans l’Humanité.
Ce qui ne veut pas dire que les hommes sur notre Terre n’en auront aucun profit, car ils sont nés d’une femme et ont un côté féminin en eux. Mais aujourd’hui, il est nécessaire que toutes les femmes connaissent le Cadeau qui leur a été légué pour se soigner elles-mêmes, avant qu’elles envisagent de soigner les autres ou de s’occuper d’eux.
Ainsi, le côté blessé du féminin n’aura plus besoin de s’affirmer de façon hostile ou colérique, ni de manipuler ou de faire des séparations pour camoufler ses vieilles souffrances. Dès lors, les femmes pourront manifester les modèles de guérison qu’elles représentent chacune, incitant les autres par leur exemple, et non en des termes masculins de compétition ou de conquête. Elles permettront ainsi que notre monde trouve un nouveau point d’équilibre entre hommes et femmes.
Jamie Sams


Apprendre des 13 mères originelles...

Il est des chemins, des rendez- vous, il est des enseignements, des rencontres.
Et apprendre des mères originelles, transcrit par Jamie Sams est l' un d' eux...
Suivre cette voie, n'est ni un dogme, ni une méthode, ni un clan...
Se laisser bercer par la profondeurs des mots et de ses messages, puis les expérimenter, regarder comme les synchronicités jouent dans notre vie, invitant à chaque lune mère son histoire et ses pas.Savons nous les accueillir sans interprétation et nous laisser guider dans la danse de notre âme.Savons nous emprunter les inconforts pour cueillir notre lumière et accueillir la vérité, tel est la quête.
En ouvrant cet enseignement en accueillant 13 lunes, 13 mères nous allons à chaque fois un peu plus en détails pour mieux nous connaître et œuvrer notre "médecine de femme" médecine de la terre, tierra madré.
Il faudra aussi renoncer, et avec sincérité accepter.
Il nous faudra regarder en face et non de coté.
Laisser le vent siffler à nos oreilles, la musique interne de notre humanité, incarnation de terre et de chair, d'air et d' étoile.

En suivant cette "médecine de femme" nous rejoignons touts les enseignants, tous les fils vers l'invisible qui nous ouvre et porte à d' autres possible de la connaissance consciente de l'acceptation.
Rien n'est mieux, ni parfait tout est tissage, apprentissage.

Le livre ouvert, la parole que l'écrivaine à retranscrit est une source aux femmes qui souhaitent approfondir leur pas.
Alors pas de méthodologie, de l'écoute, de la profondeur et du cœur.
Ainsi chaque fois qu'une Mère de Clan vient toquer à ma porte j' entend son chant, je me pose là, le cœur joyeux rempli de bonté à ce qui est.
Si parfois je me renferme dans mes retranchements, je sais sans masochisme que c'est bon pour moi car je vais me délester d'une de mes croyances et gagner vars ma liberté psychique, ma liberté humaine, de femme.
Allant vers la paix de mon âme, orenda, l' éveil de ce qui est, ce que je suis.
En toute sincérité je continue mon engagement, fière femme, fille mère, grain, herbe, arbre de la terre et du ciel.
Aho
Yaël Catherinet-Buk
 

bottom of page