top of page


Julia Originelle :
Artiste, art-thérapeute et facilitatrice...

Contacte : miroirdelune63@gmail.com

Diplômes:

  • Diplôme Universitaire d’Art-Thérapie mention très bien (A.F.R.A.T.A.P.E.M)

  • Diplôme Nationale Supérieur d’Expression Plastique avec félicitation du jury. 

  • Baccalauréat option Arts Plastiques

  • BAFA Intervention Individuelle et collective

Apprentissage:

  • Depuis janvier 2012 parcours initiatique des 13 Mères Originelles transmis par Jamie Sams.

  • Cercle de femme

  • "Le travail" transmis par Katie Byron.

  • Communication non violente transmis par Isa Padovani.

  • Les quatre accords toltèques transmis par Don Miguel Ruiz.

  • Votre chemin de vie transmis par Dan Millman.

  • Les passes magiques transmis par Carlos Castaneda.

Formations complémentaire:

  • Numérologie de couple avec Siriliel.

  • Initiation aux dragons avec Sandra Hollerl.

  • Annales Akashiques avec Céline Stella Medium

  • Soin énergétique avec Philippe Mallet.

Création de la Tente Rouge des 13 Mères Originelles

et de l'association Miroir de LUne

en 2016 

La tente rouge met en valeur les couleurs des 13 Mères Originelles et propose différentes manifestations suivant le rythme cyclique lunaire.

412463584_381949911160842_6435827062611116759_n.jpg


Mes Propositions :

 

  • Je propose également des accompagnements individuels pour vous aligner avec votre chemin de vie en réalisant votre numérologie et des tirages de cartes.

 

Interview pour mieux me connaitre :

 

Mon Autobiographie :

Enfance...

J'ai eu la chance de grandir au sein d'une famille qui a cultivé en moi de nombreuses richesses artistiques.

Dès mon plus jeune âge, ma mère m'a inscrit à des cours de danse contemporaine et j'ai été initié à l'art par ma grand-mère, pionnière de la pédagogie Freinet.

Pourtant issu d'une lignée d'enseignants, j'ai connu l'échec scolaire, incapable d'assimiler les théories abstraites.

Nourrissant une colère contre un système scolaire inadapté à mon mode d'apprentissage, j'ai cherché refuge dans un monde imaginaire.

Ma grande sensibilité m'a exposé au harcèlement scolaire, ajoutant une profonde déception de ne pas recevoir la transmission dont j'avais besoin pour grandir.

Désabusé, j'ai compris que je n'allais pas évoluer dans la communauté que j'avais rêvée.

C'est seulement grâce au B.A.F.A. en 1995 que j'ai commencé à éveiller la magie de l'expression chez les enfants, me permettant ainsi de créer des espaces propices à l'épanouissement de leurs talents artistiques

 

Le rêve d'être chorégraphe :

 

J'ai toujours ressenti une aisance particulière dans le monde du spectacle, que ce soit dans les loges, les coulisses, au milieu des costumes, ou derrière les rideaux rouges en velours des théâtres.

Aussi loin que remonte ma mémoire, je m'immergeais avec délice dans la musique, laissant défiler sous mes yeux des chorégraphies.

Pendant des heures, je plongeais, à la découverte de différents univers musicaux pour créer des ambiances et générer des émotions chez le spectateur.

 Je prenais un immense plaisir à me déguiser et à concevoir des spectacles pour mon entourage.  

Le rêve de transmission orale :

Dans ce monde enfantin, j'étais totalement avide d'histoires et de transmission orale.

Animé par une curiosité débordante, je cherchais partout des conteurs ou des adultes prêts à me partager leur philosophie de vie.

Chaque récit devenait une fenêtre ouverte sur la diversité des expériences humaines, et chaque échange était une occasion d'élargir ma compréhension du monde qui m'entourait.

À l'âge de 6 ans, j'ai traversé mon premier drame, marqué par la disparition de ma tante.

Le mensonge entourant sa mort a profondément atteint la dimension spirituelle de mon être.

Dans un monde, bien trop éloigné des cérémonies ancestrales pour accompagner nos défunts, ma mère, désemparée, n'était pas préparée à me guider sur ce chemin.

Bien plus tard, mon goût pour la mise en scène s'épanouirait, facilitant ma visualisation de cérémonies intuitives et la création de tableaux vivants.

Finalement, tout était déjà là. 

Partout dans le monde, les peuples racines intègrent naturellement la danse et les costumes dans leurs cérémonies.

L'art et la spiritualité, depuis toujours, s'entrelacent au cœur de notre humanité...

Artiste...

Mes études aux beaux-arts:

Dans les années 2000, je me suis naturellement orienté vers les études des beaux-arts.
Si la grandeur des villes ne m'avait pas intimidé, j'aurais concrétisé mes amours d'enfance en explorant le monde de
la danse et du théâtre.


Les études d'art ont été une source infinie d'inspiration, m'ouvrant les portes à une palette diversifiée de techniques artistiques, des opportunités de voyage stimulantes, et des rencontres enrichissantes. J'ai exploré le dessin, la sculpture, le collage, l'aquarelle, le pastel, le fusain, la peinture, et bien d'autres pratiques encore.

Je me suis particulièrement intéressé aux installations artistiques, en vogue dans les années 2000.

 Finalement, ce sont mes "peintures drapées" qui ont fini par combler mes questionnements existentiels.

Au cœur des beaux-arts, mes aspirations ont toutefois rencontré des limites.

Mon imaginaire avait nourri l'idée que cette école offrirait aux jeunes artistes, comme moi, la possibilité de créer de nouveaux mouvements artistique pour révolutionner le monde, à l'image de ce qu'avaient accompli autrefois  les impressionnistes ou les cubistes.

J'ai constaté la difficulté d'adopter une démarche militante sans connaissances historiques solides.

De plus, je n'avais pas une aisance naturelle pour les vernissages et les discussions mondaines.

C'est véritablement l'accompagnement des plus jeunes élèves de l'école qui a donné une nouvelle dimension éducative à mon être. Les beaux-arts encourageaient une recherche personnelle pour nous distinguer les uns des autres. Mes observations m'ont permis de découvrir des aspects qui se répétaient sur l'ensemble d'une œuvre artistique. Apprendre à dérouler le fil conducteur qui révèle l'aspiration profonde d'un artiste m'a véritablement donné la sensation d'être à ma place.

Cette expérience préfigurait déjà mon rôle futur en tant qu'art-thérapeute.

 

 

Art-thérapeute :

Ma formation :

L'année 2004 a été marquée par la lecture du livre de Richard Forestier, "Tout savoir sur l'Art-thérapie", qui m'a littéralement bouleversée.
Chaque ligne semblait résonner intuitivement en mo
i, confirmant ce que j'avais toujours ressenti sur le potentiel éducatif de l'art.
Mon objectif était de replacer la créativité comme source de bien-être social.

Ainsi, en 2005, sentant que j'étais prête, j'ai eu la chance de me former directement auprès de Richard Forestier à Tours. Ces études se sont avérées passionnantes, satisfaisant ma soif intellectuelle de comprendre la connexion entre l'Art, l'Homme et la Spiritualité.

Elles m'ont également fourni une méthodologie concrète, me permettant ainsi d'apporter un accompagnement éclairé dans tous les domaines artistiques, thème central de mon mémoire.
Mes stages en institut médicaux spécialisés m'ont permis de rencontrer un public avec lequel j'ai pu concrètement observer les effets de l'art sur l
e cerveau et les circuits de la motivation.

L'art-thérapie, m'a donné l'immense privilège de réintégrer l'expression corporelle et la musique à mon métier.

Je pouvais inviter mes patients à découvrir les formes artistiques qui leur correspondaient le mieux.

Cette expérience m'a véritablement permis d'affiner ma guidance et d'accompagner chaque patient de manière personnalisée.
J'ai accompagné des personnes confrontées à divers handicaps physiques et mentaux, y compris des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer et d'autres pathologies.
Finalement, je me suis spécialisé auprès des jeunes déscolarisés, mettant en application mon intuition dans la dimension éducative de l'art.

 

Ainsi, la boucle était bouclée :
Je devenais celle qui avait été guérie et qui guérissait à son tour.

 

Mon Apprentissage :

 

Le parcours initiatique des 13 Mères Originelles:

La découverte de la voie initiatique des femmes amérindienne transmis dans le livre "Les 13 Mères Originelles" en 2011, a été déterminante pour la suite de mon parcours.

Le lien profond entre ma pratique d'art-thérapeute et ma quête de transmission de Sagesse Ancestrale pour les générations futures ont fusionné comme une évidence.

J'ai trouvé dans les contes des 13 Mères Originelles transmis par Jamie Sams tout ce que j'avais toujours recherché :  le respect des cycles féminins, ainsi que notre rôle de gardiens de la Terre.

Les dons des Mères de Clan transcendent le voile de l'illusion, réalignent avec notre volonté pour semer les graines de nos propres visions et réaliser notre plein potentiel sur terre.

Grâce à la sagesse des 13 Mères Originelles, j’ai fait la rencontre inspirante de femmes Médecine qui m’ont initiée aux voyages au tambour et partagé leurs précieuses connaissances.

Comme la Roue de Médecine en perpétuel mouvement, reflétant les cycles naturels et la vie sur terre, les 13 Mères de Clan nous guide dans le juste équilibre entre le principe féminin réceptif et masculin actif en nous.

Les contes transmis par Jamie Sams sont une source d'inspiration infinie, offrant des espaces de célébrations illimités dans les couleurs des Mères de Clan.